Le lycée a eu l’honneur de recevoir, ce vendredi 20 mai, 2 grandes personnalités du Tour de France, Christian Prudhomme, directeur de l’épreuve, et Bernard Hinault, que l’on ne présente plus. Nous n’oublions évidemment pas les acteurs locaux présents, de nombreux élus, Jean-Pierre Lhonneur, Jean-François Legrand, Maryse Legoff, Annie-France Fossard, Jean Quétier et Henri Millet, ainsi que Arnaud Lemonnier, concepteur du vélo du Grand Départ, la plupart d’entre eux étant déjà présents à la première rencontre organisée (voir article ici).

La rencontre a débuté par la présentation de panneaux réalisés par les élèves de seconde dans le cadre de l’AP, panneaux qui seront ultérieurement affichés à la mairie de Carentan. Christian Prudhomme souligna la qualité du travail mais aussi la présence d’une traduction en anglais, point important pour un tel événement international mais aussi pour toute formation d’un jeune d’aujourd’hui.

Cette rencontre s’est ensuite prolongée au théâtre par des échanges avec les élèves. Nos 2 intervenants ont répondu aux questions sur l’organisation du Tour de France mais ont voulu surtout faire passer le message que leurs carrières de coureur, journaliste et organisateur sont le fruit d’une passion et d’une rigueur dans la réalisation de leur mission. Ils se sont montrés très convaincants et disponibles, prolongeant d’ailleurs la discussion avec certains élèves à l’issue de la rencontre.

La fin de la rencontre a été marquée par une petite récompense aux élèves les plus impliqués dans le projet avec Bernard Hinault en maitre de cérémonie, excusez du peu !

Nous remercions encore tous nos invités d’avoir su se rendre si disponibles.

Une galerie de photos de cette rencontre est disponible en cliquant ici.

Dans le cadre de l'AP de seconde, le lycée a l’honneur de reçevoir Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, le vendredi 20 mai de 10h45 à 12h, ainsi que d’autres personnalités (plus de détails à venir).

Il a été décidé d'ouvrir cette rencontre (qui aura lieu au théâtre) à tout élève qui le souhaite et qui aura rempli le formulaire en cliquant ici avant vendredi 13 mai, midi !

ATTENTION :

- La date de limite de remplissage du formulaire est ferme et définitive.

- La case “motivation” doit permettre de juger ceux qui viennent pour profiter de cette belle rencontre de ceux qui viennent pour simplement s’absenter de 2 heures de cours.

- En cas de forte influence, dépassant le remplissage du théâtre, la priorité sera donnée aux élèves de seconde ayant participé à l’AP Tour de France (Histoire-Géographie et Sciences) puis à ceux ayant le mieux rempli le formulaire.


La liste des élèves retenus sera affichée mardi 17 mai et ceux-ci auront donc le droit de s'absenter de leurs cours en M3M4.

Lundi 2 et mardi 3 mai, les étudiants de première année de STS ASSISTANT DE GESTION et leurs professeurs sont allés près d’Amboise visiter l’exploitation viticole de Mikaël BOUGES sur laquelle ils avaient travaillé durant l’année scolaire. 

Au programme : promenade dans les vignes et découverte des différents cépages, étapes de la vinification, visite des caves, initiation à la dégustation et échanges sur les travaux effectués par les étudiants qui se poursuivront lors de la deuxième année et qui serviront d’entraînement à l’épreuve du projet.

Ce voyage a permis également aux étudiants de découvrir une entreprise particulière : le zoo de Beauval et de travailler le thème de culture générale « L’extraordinaire » au château du Clos Lucé qui fut la dernière demeure de Léonard de Vinci (c’est d’ailleurs cette année le 500e anniversaire de son installation au château).

Toujours dans le cadre de l’AP « Tour de France », une trentaine d’élèves de seconde du lycée ont réalisé une sortie vélo le mardi 3 mai. Cette sortie était surtout l’occasion de se chronométrer sur un tronçon de la 1ère étape, en l’occurrence de Chef-du-Pont à Sainte-Marie-du-Mont (où a été prise la photo). Un tronçon particulièrement bien adapté à l’exercice du chronométrage, au regard du nouveau revêtement, un vrai billard sur lequel les professionnels devraient se régaler le 2 juillet prochain !

 

Mais, ce fut aussi l’occasion d’une utilisation des TICE (technologie de l’information et de la communication pour l’enseignement) par les élèves à différents niveaux :

- Avant la sortie pour la préparer : calculer la longueur de cette sortie mais aussi planifier les trajets aller et retour, en utilisant les outils de cartographie en ligne.

- Pendant la sortie, en s’enregistrant grâce à une application disponible sur les téléphones (pour les connaisseurs, le segment « AP-Sport-Etape » sur strava).

- Après la sortie, en utilisant un tableur pour chercher la corrélation entre leurs capacités physiologique (mesurées la semaine précédente) et leur chrono sur le parcours.

- Bien après la sortie, puisque de nombreux coureurs du Tour de France partagent leurs données de course sur cette même plateforme (strava). Alors, qui sera le plus rapide, un élève de Sivard ou un coureur du Tour de France ?

Une soixantaine d’élèves de seconde du lycée ont eu l’occasion de rencontrer différents acteurs du tour de France mardi 29 mars au théâtre de Carentan.

Il s’agissait d’un des moments forts d’un projet initié dans le cadre de l’AP. Ces élèves ont donc l’occasion de travailler sur le tour de France depuis plusieurs semaines, pour la moitié sur une thématique scientifique et pour l’autre, sur une thématique sociétale.

Une partie du travail a consisté à préparer des questions que les élèves ont pu poser, lors de cette rencontre, aux acteurs présents (de droite à gauche sur la photo) :

- Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan et président de la communauté de communes de la baie du Cotentin.

- Henri Milet, maire de Sainte-Marie du Mont.

- Jean-François Legrand, ancien président du conseil général et président de l’association du grand départ du tour.

- Anthony Delaplace, coureur pro de l’équipe Fortunéo – Vital concept.

- Arnaud Lemonnier, gérant du magasin cycleandco et concepteur du vélo du grand départ.


Les échanges furent riches, portant sur l’implication économique des collectivités locales, mais aussi sur les retombées, à peine imaginables, pour notre région ; sur les avantages et inconvénients d’être coureur pro, mais aussi sur l’impatience de courir cette épreuve mythique chez soi et enfin sur l’origine de l’idée du vélo du grand départ, outil de communication fort, et sa mise en œuvre.

 

Ce projet se prolongera par d’autres actions, comme d’autres rencontres, la conception d’affiches…

 

Le lycée remercie encore chaudement tous les intervenants du jour, pour la richesse de leur apport et la transmission de l’enthousiasme de recevoir une telle épreuve.