[séjour aux USA] nouvelles new-yorkaises

Jour 4 : En route pour NYC

Tôt ce matin, nous avons dû finir nos bagages et quitter à regrets nos correspondants de Winchester qui, eux regagnaient leur lycée.  Sur place, un bus nous attendait et nous avons pu rejoindre en temps et en heure l’aéroport de Louisville, qui est une connexion régionale vers les grandes villes, notamment New-York et le site de Newark. En cours d’après-midi, nous avons pu déposer nos valises à l’hôtel, face à la gare de Penn station et tout près du Madison Square Garden, où ont lieu tous les évènements culturels ou sportifs majeurs de la « ville qui ne dort jamais ». Le premier contact a permis de mesurer l’organisation d’une banlieue américaine et les différents types de quartiers, avant d’aborder Manhattan et son activité permanente. Mais notre première expédition fut surtout l’occasiond e nous émerveiller avec Time Square et ses multitudes de couleurs, de publicités, ses immenses buildings et son activité débordante et trépidante. Partout des touristes, des yellow cabs, les célèbres taxis de NYC, qui se garent au passage d’imposantes  voitures de police, à moins que ce ne soit le son des camions de pompiers qui les fasse bouger. Après les inévitables photos, aux côtés de visiteurs issus des quatre coins du monde, nous sommes allés flâner, tandis que deux de nos enseignants s’occupaient des réservations, des billets et tickets divers pour notre séjour. Pour terminer cette journée nous avons découvert les célèbres Deli’s de NYC.

Jour 5 : Moments d’émotion au  WTC et 9/11 Memorial

La journée a été intense en émotions, certainement plus fortes que la découverte de Time Square et de son ambiance. Aujourd’hui, nous avons  visité le mémorial du 11 septembre, situé dans le nouvel espace de One World Trade Center. Cet ensemble architectural associe la renaissance des tours jumelles détruites lors des attentats terroristes de 2001, avec une évocation des 3000 victimes de cette attaque. Sur place, deux immenses pièces d’eau rappellent l’emplacement des twin towers détruites, en même temps que les noms des morts sont inscrits sur les rebords de ces espaces. Puis, c’est un impressionnant complexe d’exposition qui évoque le traumatisme lié au 11 septembre, en détaillant les évènements ainsi que ceux qui y jouèrent un rôle. Le cadre et la muséographie rendent la perception du lieu et des évènements tout juste spectaculaire, mais aussi émouvant. C’est une visite qui ne permet pas de comprendre tous les enjeux autour de cette catastrophe, mais qui a marqué fortement les lycéens.

L’après-midi fut plus touristique, dans le sens où nous sommes allés à Battery Park afin de prendre le bateau, pour Liberty Island et Ellis Island, la porte d’entrée par laquelle tous les migrants venus d’Europe, arrivèrent sur le continent américain. Un temps splendide nous a permis de faire les traditionnelles photos devant la statue de la Liberté, ainsi que face à Manhattan. Nous avons aussi pu revoir de nombreux éléments de géographie urbaine, liés à la mégapole new-yorkaise. Nous sommes ensuite revenus par le quartier de Wall Street, pour une approche de l’économie mondialisée. L’après-midi se terminant, nous avons visité plusieurs quartiers de Manhattan avant de rentrer pour préparer nos valises. Demain, nous rejoignons nos camarades de Cherbourg, pour la suite du séjour sur Long Island, à Locust Valley.

 

 

Jour 6 : Locust Valley nous accueille

 

Organisé avec maitrise et efficacité par Kaye Weninger, présidente de l’association « Operation Democracy », l’accueil des lycéens de Cherbourg et Carentan s’est fait tôt le matin, sur les quais de la gare de Locust Valley. Il fallait faire vite, pour que les élèves prennent contact avec leurs correspondants respectifs, avant de rejoindre les lycées pour assister aux cours. Sur place, tant à Portledge School qu’à Friends Academy, les lycéens et leurs enseignants ont été reçus fort sympathiquement par Elizabeth Atkins et Margery Bevad, enseignantes de français à Locust Valley. Les lycéens de Carentan ont ainsi participé aux cours, tandis que leurs professeurs ont fait cours aux lycéens américains sur des sujets divers comme la vie politique en France, l’occupation et la libération en Normandie, les effets économiques et sociaux de la crise des années 1973 à 1979. Ce fut pour tous, une belle expérience.

Ensuite, les jeunes carentanais ont fait une longue présentation de leur région, avec son économie, son tourisme, ses lieux privilégiés de visite, sa gastronomie, ses personnages célèbres et bien entendu son histoire, passée et plus récente, notamment celle de 1944.

Le soir, nous étions tous accueillis par l’American Legion, car les anciens combattants tenaient à manifester leur égard aux jeunes en leur offrant un repas et en partageant avec eux les valeurs de liberté et de démocratie. Nous avons eu l’occasion de faire la connaissance de deux vétérans américains à cette occasion, ayant combattu en 1944.

Jour 7 : Découverte de Locust Valley, et Musée de l’aviation

La journée du vendredi était consacrée à la découverte de Locust Valley,  en compagnie des responsables d’Operation Democracy  et des élus locaux de Normandie messieurs Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan, Jean Quétier, maire de Sainte-Mère-Eglise et Philippe Gosselin, député de la Manche. Nous nous sommes rendus devant le monument commémoratif des attentats du 11 septembre 2001, où sont tombées 11 personnes de Locust Valley, puis devant la stèle érigée en hommage aux 660 tués et disparus de la seconde guerre mondiale. Pour terminer ce rappel historique, nous sommes passés devant le monument dédié à Operation Democracy, cette association qui œuvre pour les liens entre Normandie et USA.

Mais le moment le plus important fut la visite de Sagamore hill, demeure de la famille Roosevelt, à proximité de Locust Valley, sur Oyster Bay. Nous avons ensuite visité le musée de l’air et de l’espace. L’après-midi se terminant, il a fallu rejoindre la Locust Valley Library, où nous attendaient tous les élus des environs, aux côtés de ceux de Normandie, pour l’officialisation de la  charte de jumelage entre les lycées de Cherbourg et Carentan, avec ceux de Portledge School et Friends Academy. La soirée fut  ponctuée par les discours des élus et une présentation commune de la Normandie, assurée par les lycéens de Grignard et Sivard de Beaulieu.